Bienvenue sur hypnotik.ch, cabinet d'hypnose thérapeutique à Lausanne

Je m'appelle Sébastien et je suis très heureux de vous accueillir sur ce site qui, je l'espère, vous donnera l'envie de m'accorder votre confiance.

Conscient que l'hypnose thérapeutique n'est pas encore très connue du grand public, je vous propose, ci-après, une liste de réponses aux questions les plus fréquemment posées :

Ingénieur de formation, je poursuis une carrière passionnante dans le milieu du conseil et de l'audit depuis plus d'une quinzaine d'année. Généralement mandaté par mes clients afin de les aider à s'améliorer dans divers domaines, je me rends rapidement compte que la principale qualité d'un bon consultant n'est pas sa technicité mais plutôt son habilité à accompagner les individus dans le changement. C'est en s'intéressant aux vraies raisons du refus du changement que l'on soulève souvent des blocages très profonds comme la peur ou le manque de confiance en soi. Comment dès lors pouvoir aider mes clients à dépasser ces blocages les plus souvent irrationnels ? Je commence donc à m'intéresser à la psychologie et me passionne très rapidement pour ce que l'on nomme l'inconscient, cette partie profonde de notre psyché et moteur d'un certain nombre de nos comportements et représentations. Cette partie "plus forte que nous" qui nous empêche d'arrêter certaines habitudes néfastes, qui nous fait parfois fuir à la vue d'une petite araignée inoffensive ou qui nous ramène en boucle certaines idées qui nous empêchent de dormir.

Je découvre alors toute la puissance de l'hypnose thérapeutique, et plus particulièrement de l'hypnose dite ericksonienne (de son initiateur Milton H. Erickson) qui permet, dans une approche humaniste et respectueuse du patient, de l'aider à communiquer avec son inconscient afin de trouver, par lui-même, des solutions à ses problèmes. Je décide donc de suivre une formation d'hypnothérapeute à l'Institut d'Hypnose Thérapeutique Denis Jaccard et d'ouvrir, en parallèle de mon activité professionnelle, un cabinet d'hypnose thérapeutique. Les patients me posent d'ailleurs souvent la question de savoir pourquoi je ne fais pas cette activité à plein temps. Et bien tout simplement parce que j'aime mon autre travail et que j'ai trouvé ainsi un parfait équilibre. En ne ressentant pas de pression financière quant à cette activité d'hypnothérapeute, je pratique cette activité par pure passion et totalement motivé par la seule et unique envie d'aider les gens. Rien ne peut me rendre le plus heureux que lorsqu'un patient me donne des nouvelles pour me dire qu'il va mieux.

L'hypnose thérapeutique fait partie de la famille des thérapies brèves. C'est-à-dire que l'on obtient très souvent les résultats souhaités entre une et dix séances. Comme son nom l'indique, l'hypnose thérapeutique est basée sur l'utilisation de techniques hypnotiques. Personnellement, je pratique une forme d'hypnose thérapeutique appelée approche ericksonienne. Cette approche humaniste et respectueuse du patient consiste à l'aider à communiquer avec son inconscient afin de trouver, par lui-même, des solutions à ses problèmes. Ainsi on se concentre sur la solution à un problème sans forcément avoir besoin d'en connaitre l'origine. D'ailleurs il existe une célèbre blague sur la différence entre l'hypnothérapie et la psychothérapie. En hypnothérapie, on est pleinement satisfait d'aller mieux en quelques heures sans avoir aucune idée de pourquoi on allait mal, alors qu'en psychothérapie, on est pleinement satisfait de savoir enfin pourquoi on va mal depuis des années sans forcément aller mieux après.
L'hypnose permet d'accéder à des ressources internes habituellement inaccessibles dans l'état normal. Il permet au patient de prendre une sorte "d'hyper-contrôle" de son cerveau et de lui permettre ainsi de pouvoir changer des sensations, des comportements ou autres automatismes inconscients et à l'origine de nombreux troubles psychologiques et psycho-somatiques.

Les domaines d'application sont ainsi très nombreux. En voici une liste non exhaustive :

  • confiance et estime de soi
  • stress et burn-out
  • dépendances et habitudes néfastes
  • troubles du comportement
  • peur, phobies et angoisses
  • stress post-traumatique
  • troubles du sommeil
  • perte de poids
  • troubles sexuels
  • douleurs chroniques
  • créativité et concentration
  • préparation sportive
  • ainsi que plein d'autres troubles ou l'influence de l'esprit sur le corps a été démontrée : problèmes de peau, asthme, maux de tête et migraines, allergies, maladies auto-immunes, inflammations chronique, etc.

L'hypnose ne remplace en rien la médecine traditionnelle qui reste indispensable dans certains cas (cancer, dépression, maladies chroniques, SIDA, etc.). Par contre, elle complémente parfaitement certains traitements "lourds" en permettant au patient de mieux gérer le stress ou les douleurs éventuelles.

Se faire hypnotiser, dans sa forme thérapeutique, consiste à placer le patient dans un état spécifique, dit de transe hypnotique, ouvrant une porte de communication avec l'inconscient et favorisant l'apprentissage et la créativité. Ces mots ne sont pas choisis au hasard. L'utilisation du mot "reprogrammation" souvent mentionné dans les spectacles d'hypnose me hérisse les poils. En aucun cas l'hypnose ne permet de reprogrammer quelqu'un. Sinon nous serions tous depuis longtemps des êtres parfaitement formatés. Elle permet plutôt à notre inconscient de pouvoir trouver des solutions à un problème et de les intégrer à un niveau inconscient avec toutes les incertitudes et imperfections inhérentes au fonctionnement humain. Parfois notre inconscient ne trouve pas de solution ou ne veut simplement pas changer. C'est la raison pour laquelle l'hypnothérapie n'est pas magique et ne fonctionne pas toujours du premier coups. La plus grande difficulté pour l'hypnothérapeute est de trouver la meilleure stratégie d'intervention afin d'identifier les problèmes sous-jacents au problème du patient. Erickson disait qu'un problème d'un patient est souvent une solution à un autre problème plus profond. Pour résoudre le problème du patient, il convient donc de résoudre avant tout son autre problème plus profond. Par exemple, je reçois souvent des personnes souffrant de troubles obsessionnels du comportement comme de se laver les mains 200 fois par jour, de longer les murs lorsqu'ils marchent dans la rue, et la liste est encore longue et parfois très surprenante. Leur partie consciente est totalement convaincue que leur comportement est absurde, toutefois leur inconscient ne leur permet pas de changer ce comportement car il répond probablement à un besoin beaucoup plus profond : celui de se sentir en sécurité, de ne pas tomber malade, de se sentir propre pour être aimé, etc. En fournissant d'autres alternatives à notre inconscient afin de remplir ces besoins, le trouble obsessionnel a de fortes chances de disparaitre car il n'est plus indispensable. Et c'est donc grâce à cet état de transe hypnotique que nous favorisons la découverte de ces alternatives et leur apprentissage à un niveau inconscient : créativité et apprentissage.
L'état de transe hypnotique est un phénomène naturel que nous expérimentons tous au minimum deux fois par jour : au réveil et lors de l'endormissement. Pour simplifier, il correspond à cet état de "demi-sommeil", lorsque l'on commence à partir dans ses pensées tout en étant conscient d'être encore réveillé. C'est ce même état que l'on ressent parfois lorsque l'on voyage en train ou en voiture et que l'on perd la notion du temps et de ce qui nous entoure, ou encore lorsque l'on est totalement absorbé par un livre, un film ou de la musique. Dans le jargon nous appelons la transe hypnotique un "état modifié de conscience". Pourquoi ce terme ? Et bien tout simplement parce qu'il a été démontré scientifiquement que les activités du cerveau dans l'état hypnotique sont bien différentes que celles dans un état "normal" de réveil. Les scientifiques ont ainsi démontré que le patient, placé en état de transe hypnotique, est en fait dans un état d'hyper-contrôle. Il peut par exemple, par la simple force de son imagination, être capable de bloquer ou de générer certains stimulus sensoriels. C'est la raison pour laquelle l'hypnose est de plus en plus utilisée dans la gestion de la douleur ou pour procéder à des anesthésies de parties du corps. C'est cet état d'hyper-contrôle qui permet également d'accéder à certaines ressources autrement inaccessibles afin de pouvoir changer des comportements ou automatismes inconscients et à l'origine de nombreux troubles psychologiques et psycho-somatiques.
Oui. Tout le monde est hypnotisable. Comme expliqué dans la réponse précédente, l'état de transe hypnotique est un phénomène naturel que nous expérimentons tous au moins deux fois par jour : au réveil et lors de l'endormissement.

Par contre, tout le monde ne rentre pas de la même façon en état de transe hypnotique et avec la même facilité. On ne peut pas hypnotiser quelqu'un à son insu car cela nécessite une certaine forme de lâcher-prise qui n'est pas facile pour tout le monde. De façon parfaitement légitime, certains patients ont parfois quelques résistances liées à la peur de perdre le contrôle, ou souffre de ce que j'appelle le "syndrome du bon élève", c'est-à-dire de vouloir tellement bien faire qu'ils n'arrivent pas à lâcher-prise.

C'est la raison pour laquelle chaque séance est unique. Je prends le temps, avec le patient, de trouver la meilleure façon pour lui de rentrer dans un bon état de transe hypnotique.

Chaque séance est différente et dure généralement entre 45 et 90 minutes suivant qu'il s'agit d'une première expérience ou d'un suivi. Dans une première partie, nous abordons votre demande et définissons précisément l'objectif de la séance. Plus une demande est spécifique, plus la séance a de chance d'être efficace. Par exemple, si une personne vient me voir avec l'objectif d'être plus heureux dans la vie, nous chercherons ensemble ce que cela signifie pour lui et fixerons des objectifs bien précis. Dans un second temps, nous faisons ce que l'on appelle le "travail hypnotique". C'est-à-dire que j'aide le patient à se mettre dans un état de transe hypnotique et que je le guide pour trouver la solution à ses problèmes. Durant la dernière partie, nous partageons ce que le patient a ressenti durant la séance et discutons des prochaines étapes.
Non. L'hypnose thérapeutique souffre terriblement de l'image véhiculée par l'hypnose de spectacle. L'hypnose de spectacle utilise certes des techniques hypnotiques mais le type de transe générée n'a rien à voir avec les transes induites en hypnose thérapeutique. C'est la raison pour laquelle l'hypnotiseur de spectacle fait passer un certain nombre de tests pour sélectionner les cobayes les plus "suggestibles" (environ 10% de la population). Ces cobayes sont totalement consentants et savent qu'ils vont faire le show. C'est la raison pour laquelle l'hypnotiseur arrive à leur faire faire toutes ces choses incroyables. Mais dans tous les cas, un hypnotiseur ne pourra jamais faire faire à quelqu'un quelque-chose que son inconscient ne voudrait pas. Cela le ferait sortir immédiatement de transe. Et heureusement de cela, sinon vous imaginez bien tous les abus qui auraient pu être commis depuis que l'on connait l'hypnose.

En hypnose thérapeutique, les transes induites sont très similaires à un état de relaxation, ou pour ceux qui le connaissent, à un état de méditation. C'est une expérience extraordinaire à vivre et difficile à décrire. On reste conscient de ce qui se passe autour de nous tout en étant totalement concentré sur soi-même. On se sent ainsi parfaitement dans le contrôle tout en se laissant surprendre par les capacités extraordinaires de notre inconscient. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite à lire la réponse à la question : Qu'est-ce que l'état de transe hypnotique ?

N'hésitez surtout pas à me contacter pour toute autre question.

Je me réjouis de vous accueillir à mon cabinet.

Contact

Vous pouvez me joindre par téléphone au 078 675 66 05. En cas d'indisponibilité, n'hésitez pas à me laisser un message vocal ou un SMS avec vos coordonnées et je vous rappellerai dès que possible. Si vous souhaitez m'envoyer un email, cliquez ici.

Horaires et tarifs

J'exerce en soirée (à partir de 18h) ou les week-end.

Le prix de la séance est de CHF120, indépendamment de la durée (généralement entre 1h30 pour une première séance et 45 minutes pour d'éventuels suivis).

Le tarif est réduit à CHF80 pour les chômeurs de longue durée, les étudiants ou les bénéficiaires de l'AI sur présentation d'un justificatif.

Adresse

Le cabinet se trouve chemin de Renou 2 à Lausanne au 2ème étage. Pour plus de détails, cliquez ici.